Download E-books Esthétique du Pôle Nord PDF

By Michel Onfray

Depuis son prix Médicis-essai pour l. a. sculpture de soi, Michel Onfray n'a cessé de s'imposer comme l'un des meilleurs essayistes de sa génération. Il y a fortress longtemps, déjà, le père de Michel Onfray un homme modeste qui n'avait jamais quitté son terroir normand avoua à son fils que, s'il pouvait voyager, il aimerait bien découvrir le Pôle Nord. Vingt ans plus tard, son fils, devenu un écrivain célèbre, décide de réaliser ce rêve et, en juin dernier, il amena donc son père pendant trois semaines jusqu'à ce « pôle » énigmatique et presque inaccessible... Il en a rapporté un livre qui est à l. a. fois un récit de voyage, une philosophie du froid, une méditation sur les civilisations qui disparaissent, sur les méfaits de l'industrialisation, sur los angeles sagesse des peuples à l'agonie. C'est aussi un livre de fidélité et de piété filiale. Au Pôle Nord, Michel Onfray, philosophe hédoniste, s'est surtout interrogé sur los angeles nature des cultures où le plaisir n'a pas sa position. « Là-haut », « là-bas » tout se joue dans une logique de survie. Il interroge donc los angeles pierre, l'espace, les websites, l. a. répétition des gestes, le conflit de l. a. sédentarité et du nomadisme. Michel Onfray s'est immergé dans los angeles pensée des Inuits ; il s'est renseigné sur les mythes, sur les curieux rapports que les peuples polaires entretiennent avec le nihilisme et l'espérance, sur l. a. merveilleuse sérénité de ces désespérés. On trouvera donc, dans cette approche, des descriptions (splendides), des réflexions, des anecdotes, des échos de conversations avec des courses ou des chasseurs de phoques. Bien entendu Michel Onfray se fait aussi ethnologue, dans le sillage de Jean Malaurie. Il se sert de ce « pôle » pour penser sa propre nostalgie épicurienne du Sud. C'est un texte incroyablement dense, poétique et clever. Un photographe a accompagné Michel Onfray dans ce voyage. Il en a rapporté des photographs saisissantes qui seront reproduites dans un cahier-photo à l'intérieur de cet ouvrage.

Show description

Read Online or Download Esthétique du Pôle Nord PDF

Similar Anthropology books

The Power of Place: Geography, Destiny, and Globalization's Rough Landscape

The realm isn't as cellular or as interconnected as we adore to imagine. As damage de Blij argues within the energy of position, in an important ways--from the asymmetric distribution of normal assets to the unequal availability of opportunity--geography keeps to carry billions of individuals in its grip. we're all born into ordinary and cultural environments that form what we develop into, separately and jointly.

American Value: Migrants, Money, and Meaning in El Salvador and the United States (Chicago Studies in Practices of Meaning)

During the last half-century, El Salvador has remodeled dramatically. traditionally reliant on fundamental exports like espresso and cotton, the rustic emerged from a brutal civil struggle in 1992 to discover a lot of its nationwide source of revenue now coming from a huge emigrant workforce—over 1 / 4 of its population—that earns funds within the usa and sends it domestic.

After Man: A Zoology of the Future

What unique creatures does the next day to come carry? Dougal Dixon's vintage paintings of speculative anthropology blends technological know-how and delusion in a beautiful zoology of the long run.

Exit: The Endings That Set Us Free

The knowledge of claiming goodbyeIn this clever and provocative publication, the popular sociologist Sara Lawrence-Lightfoot trains her lens at the myriad exits we make in our lives: exits great and small, amazing and usual, fast and chronic, painful and releasing. Exits are ubiquitous. a part of the historic narrative of our state, they mark the actual landscapes we inhabit; they're braided into the arc of our person improvement, laced into our intergenerational relationships, formed by way of financial obstacle, worldwide mobility, and technological strategies.

Additional info for Esthétique du Pôle Nord

Show sample text content

Certaines ont été posées par les hommes sur le cadavre, d'autres utilisées là où elles étaient, exploitées pour leurs vertus, encastrées, enfoncées quelques centimètres dans l. a. terre pour maintenir le cercueil à même le sol, pour en interdire l'envol un jour de grand vent. Sur l. a. même île, ventée, frigorifiée, des cercles de pierres effondrées rappellent d'anciennes habitations : des huttes pour accueillir les familles de baleiniers dont certains reposent dans un cimetière proche, nettoyé en permanence par un vent glacé - ou par l. a. neige. Rondes, semblables aux habitations préhistoriques du néolithique ou à celles que l'archéologie remet à jour sur l'Aventin, elles témoignent de l'obsession d'une forme cosmogonique et parfaite : un ventre maternel, un hémisphère astral, un tropisme fœtal, un désir de repli générateur de chaleur dans un univers gelant tout ce qu'il touche. Mémoire des temps généalogiques : l. a. pierre prouve l'existence d'un temps avant le temps... Pierres sauvages et sans loi, pierres civilisées et domestiquées, les minéraux de los angeles Terre de Baffin servent également aux sculpteurs, étrangement nombreux sur l'île. l. a. pierre ouvragée permet los angeles permanence d'un monde ancestral, mythique, d'une mythologie secrète, discrète, entr'aperçue, parfois vaguement montrée dans los angeles construction d'une forme étrange, en écho au panthéisme, au chamanisme et autres manifestations de los angeles résistance inuit. Laissons de côté l. a. majorité des pièces destinées au tourisme occidental, au spectacle marchand et aux opérations consuméristes : scènes de chasse ou de pêche sur los angeles banquise, traîneaux et chiens sollicités par l'efficacité touristique, ours décoratifs et autres phoques, narvals ou baleines prédestinées aux tables des salons bourgeois. Et gardons, rares au milieu de l'abondance, les témoignages d'un monde mystérieux et sacré, au bord de l'épuisement. Ours qui dansent en transe, individus surpris dans des métamorphoses animales, postures zoomorphes d'humains ou silhouettes anthropomorphes d'animaux, scènes mythologiques impossibles à décrypter si l'on ne dispose pas des codes qui permettent d'en appeler aux divinités marines, terrestres, glaciales, cosmiques. l. a. pierre permet de transmettre un message inaudible, à l. a. manière d'une bouteille à l. a. mer. Elle gît, brute, débordant d'un panier métallique dans un grand magasin, au milieu des derniers contraptions occidentaux, parce que l. a. sculpture relève moins, là-bas, d'un paintings réservé aux élites autoproclamées artistes que d'un artisanat permettant à tous de perpétuer le peu de vitalité qui subsiste dans cette civilisation moribonde. Ainsi, l'Inuit de soixante-quatorze ans qui nous pilote en Terre de Baffin, Pauloosie - surnommé par tous : Atata, Papa - est-il l'auteur d'une pièce présentée à Beaubourg lors de l'exposition Les magiciens de l. a. terre. Certes, Pauloosie a représenté los angeles civilisation de cet vast territoire inuit dans l'un des lieux les plus prestigieux de l'art contemporain français et européen, mais pour quelles raisons, dès lors, se transformer en artiste puis exploiter le filon de l'artiste à los angeles manière occidentale et en obtenir une manne commerciale?

Rated 4.07 of 5 – based on 12 votes